Le soja est-il bon ou mauvais pour la santé ?

Le soja est une légumineuse originaire d’Asie. Le soja fait partie de l’alimentation traditionnelle asiatique depuis des milliers d’années. En fait, il y a des preuves que le soja a été cultivé en Chine dès 9 000 ans avant Jésus-Christ. Aujourd’hui, le soja est largement consommé, non seulement comme source de protéines végétales, mais aussi comme ingrédient dans de nombreux aliments transformés. Cependant, le soja demeure un aliment controversé – certains louent ses bienfaits pour la santé, tandis que d’autres prétendent qu’il pourrait être mauvais pour vous.

Les avantages et les inconvénients de la consommation de soja

Plusieurs études suggèrent que le soja pourrait améliorer le taux de cholestérol. Dans un examen approfondi de 35 études, les chercheurs ont constaté que la consommation de produits à base de soja réduisait le cholestérol LDL et le cholestérol total tout en augmentant le « bon » cholestérol. Ces améliorations étaient plus marquées chez les personnes ayant un taux de cholestérol élevé. Cependant, les chercheurs ont observé que les suppléments de soja n’avaient pas le même effet hypocholestérolémiant que les aliments à base de soja. Dans une autre revue de 38 études, les chercheurs ont noté qu’une consommation moyenne de soja de 47 grammes par jour entraînait une diminution de 9,3 % du cholestérol total et de 13 % du cholestérol LDL. Les fibres semblent jouer un rôle important dans les effets hypocholestérolémiants du soja.

Le soja peut améliorer la fertilité chez les femmes qui essaient de concevoir ou qui suivent des traitements de fertilité. Dans une étude menée auprès de 36 femmes qui n’avaient pas eu de règles depuis six mois, celles qui prenaient 6 grammes par jour de poudre de soja noir avaient des taux d’ovulation plus élevés que celles qui ne prenaient pas de soja.

Le soja suscite de nombreuses préoccupations en matière de santé. Le soja fermenté peut être très sain. La plupart des sauces de soja qui comptent du soja fermenté ne sont pas du tout mauvaises pour la santé, en plus d’être plutôt légère côté calories comparativement aux autres sauces. Il faut toutefois bien vérifier que le producteur n’a pas « triché » et utilisé du soja non fermenté dans la production.

Bien connaître les variétés du soja

Les risques pour la santé du soja l’emportent sur ses bienfaits. La Weston Price Foundation a dressé une liste des dangers associés à la consommation de soja. Il est important de prendre note des différences entre le soja non fermenté et le soja fermenté. Le soja non fermenté contient des anti-nutriments qui causent des problèmes de santé. Environ 90 % du soja cultivé aux États-Unis est génétiquement modifié, ce qui entraîne des problèmes de santé supplémentaires, sachant que les Etats-Unis exportent une grande partie du soja mondial, notamment en France. Le soja fermenté, comme le tempeh, le natto, le miso et la sauce soja, offre de nombreux bienfaits pour la santé. Grâce au processus de fermentation, les phytates et les anti-nutriments du soja sont réduits, et les propriétés bénéfiques de l’aliment deviennent plus faciles à digérer.