Quels sont les aliments qui agissent sur la tension artérielle ?

Comme le stress, la sédentarité, le manque de sommeil et certaines maladies sous-jacentes, l’alimentation agit sur la tension artérielle. Bien que les dysfonctionnements qui expliquent l’augmentation de la pression exercée par le sang sur les parois artérielles ne soient pas encore bien compris par la médecine, il a été établi qu’une alimentation riche en sodium augmentait le risque de dépasser les constantes physiologiques en matière de tension artérielle. Quel est l’impact de votre assiette sur votre tension artérielle ?

Un tensiomètre pour maîtriser sa tension artérielle

La majorité des données que je vais vous exposer dans cette partie sont issues d’études et de recherches sérieuses. Cependant, et comme vous allez le constater, les conclusions sont parfois contradictoires et des essais cliniques seront nécessaires pour aboutir à des généralités. Dans ce contexte d’incertitude, le meilleur moyen de contrôler votre HTA si vous êtes hypertendu ou de la prévenir reste de mesurer votre tension artérielle à la maison, selon la fréquence que vous conseillera votre médecin traitant. Pour ce faire, vous devrez investir quelques dizaines d’euros dans un tensiomètre. Vous ne savez pas ce que c’est ? Lisez cet article sur Wizza : https://www.wizza.fr/tensiometre/. Voici donc mon tour d’horizon des aliments qui peuvent impacter votre tension artérielle.

#1 Le sel et caféine

Bien que les mécanismes en jeu dans ce phénomène ne soient pas encore bien compris, il n’y a aucun doute sur le fait que la consommation de sel augmente la pression artérielle et, par ricochet, le risque de subir une pathologie cardiaque grave. La caféine, que l’on retrouve bien sûr dans le café mais aussi le thé et certains sodas agit comme un excitant du système nerveux central. Cette substance va donc accélérer la fréquence cardiaque et le métabolisme et augmenter la tension artérielle. Les recherches permettent toutefois de nuancer cet effet, puisque l’hypertension artérielle induite par la consommation de caféine semble limitée au court, voire au très court terme. De nombreuses études ont même relevé un effet inverse : les buveurs de café seraient moins sujets à la pathologie de l’hypertension cardiaque sur le long terme.

#2 Alcool et la tension artérielle

Là encore, les résultats sont plutôt surprenants. De nombreuses études convergentes ont démontré qu’une consommation modérée d’alcool pourrait prévenir l’hypertension artérielle, mais aussi les crises cardiaques et certaines maladies cardiovasculaires. L’alcool, consommé avec modération, modifie l’élasticité des parois des vaisseaux sanguins et améliore leurs réponses aux messages de stress transmis par les hormones. Cela réduit donc l’impact de la pression exercée par le sang sur les artères. En excès, l’alcool devient dangereux, car il augmente la rigidité des vaisseaux sanguins et le niveau global de stress métabolique. Il imposera alors des exigences plus élevées au cœur qui devra redoubler d’effort pour remplir ses fonctions.

#3 Le potassium : votre meilleur allié

D’ailleurs, le régime DASH, pensé pour vous aider à perdre des kilos mais aussi à réduire votre tension artérielle, est basé sur des aliments pauvres en sel et riches en potassium. Ce dernier est un électrolyte important que l’on retrouve dans la pomme de terre, les yaourts, le poisson, l’avocat et la courgette. Une consommation insuffisante de potassium va entraîner une augmentation de la tension artérielle et, en conséquence, vous exposer davantage au risque de subir un AVC. Le potassium agit probablement en modifiant la façon dont les vaisseaux sanguins réagissent à certains messages de l’organisme. Les artères des personnes qui consomment suffisamment de potassium semblent plus souples et plus détendues. La consommation de certains aliments comme les fruits et les légumes frais, le poisson et les produits laitiers pauvres en matière grasse permet donc de prévenir l’hypertension artérielle ou d’aider à maîtriser cette pathologie lorsque son degré de gravité est faible.

Le magnésium semble également jouer un rôle dans la stabilisation de la pression artérielle, mais le mécanisme qui sous-tend cette action n’est pas encore bien compris. Les régimes riches en magnésium (ainsi que les suppléments en magnésium) font donc baisser la tension artérielle de quelques unités à moyen terme.